Consignes


Pendant le confinement : arrêtons les violences

le 6 avril 2020

Le confinement peut exacerber les tensions intra-familiales. Dans ces circonstances il est important d'être attentif à ce qui se passe autour de soi. Plusieurs dispositifs ont été mis en place, que vous soyez victimes ou témoins :



Les numéros d’urgence

  • Le 17 : numéro qui vous permet de joindre la police et la gendarmerie.
  • Le 112 : numéro d’appel unique européen pour accéder aux services d’urgence, valable dans l’Union européenne.
  • Le 15 : numéro spécifique aux urgences médicales, qui vous permet de joindre 24h/24 le service d’aide médicale urgente (SAMU).
  • Le 18 : numéro qui vous permet de joindre les pompiers.
  • Le 114 : ce numéro d’urgence est conçu pour les personnes sourdes ou malentendantes victimes ou témoins d’une situation d’urgence, afin de solliciter l’intervention des services de secours. La possibilité est donné de contacter ce numéro en LSF. Durant le confinement, ce dispositif a été étendu : si vous devez appeler au secours sans vous faire entendre, écrivez un SMS au 114. Ce numéro est accessible 24h/24, 7j/7. Des agents réceptionnent votre SMS et contactent le service d’urgence le plus proche. Pour en savoir plus

Ces cinq numéros d’urgence sont gratuits et peuvent être composés à partir d’un téléphone fixe ou portable, même bloqué ou sans crédit.

 

Le numéro d’écoute, d’information et d’orientation

Le 39 19 : Violences Femmes Info C’est un numéro national destiné aux femmes victimes de violences, ainsi qu’à leur entourage et aux professionnels concernés.

C’est un numéro d’écoute national et anonyme. Il est accessible et gratuit depuis un poste fixe et un mobile en métropole et dans les DOM. Le numéro est ouvert du lundi au vendredi de 9h à 22h, les samedis, dimanches et jours fériés de 9h à 18h.

Ce numéro permet d’assurer une écoute et une information, et, en fonction des demandes, effectue une orientation adaptée vers dispositifs locaux d’accompagnement et de prise en charge. Le 3919 n’est pas un numéro d’appel d’urgence.

 

Les associations

- VIFFILAVI : permanences téléphonique à destination des femmes victimes de violences (04.78.85.76.47) du lundi au vendredi de 9h30 à 12h30 et 13h30 à 17h (sauf jeudi après-midi). L'association poursuit également par téléphone le suivi des personnes qu'elles accompagne et/ou héberge.

- CIDFF : permanences téléphoniques uniquement à destination des femmes victimes de violences, du lundi ou vendredi de 10h à 13 heures (04 78 39 32 25).

- Le MAS : permanences téléphonique pour l'aide aux victimes (toutes victimes d'infractions) au 04.78.60.00.13 ou par mail infodroitsvictimes@mas-asso.fr, assurées par les professionnels qui poursuivent également les accompagnements en cours par entretiens téléphoniques

- MFPF (planning familial) : l'équipe d'accueil et l'équipe médicale assurent une ligne d'écoute et d'information téléphonique locale concernant l' IVG, contraception, sexualités et violences (04 78 89 50 61 oucontact@planningfamilial69.fr). Pour la semaine du 23 au 27 mars, les équipes sont joignables de 9h à 12h et de 14h à 16h : Lundi, Mardi, Jeudi et Vendredi.

- L'Amicale du Nid : l'équipe assure la continuité du suivi des personnes qu'elle accompagne et/ou héberge par téléphone.

- Le 0800 08 11 11 pour tous les questionnements en lien avec la contraception, l'IVG, la sexualité (gratuit et anonyme, intraçable).
- France victimes 116 006 : Vous ou un proche êtes victimes de violences physiques, sexuelles ou psychologiques, au sein de la famille ou en dehors, d'un accident de la route, d'un vol ou d'une escroquerie, ou de n'importe quel autre fait qui vous a porté préjudice...Composez le numéro national d'Aide aux Victimes, 7j/7 ou par mail 116006


Quelques pistes d'autodéfense pendant le confinement par l'association Faire Face (Toulouse)

Les dispositifs spécifiques sont maintenus selon les modalités de saisine habituelles :
- Téléphone Grave Danger (TGD) par Le Mas
- Mise en sécurité des femmes victimes sur orientation des forces de l'ordre par VIFFILAVI
- Permanences dans le cadre des comparutions immédiates (VIFFILAVI et Le Mas)


Une permanence téléphonique pour les auteurs de violences conjugales

Plus que jamais, le « tout le temps ensemble » nous confronte à nous-même et à l’autre.
Les désaccords, les frustrations et peut-être le désamour sont encore plus présents.
On est de plus en plus irritable et un rien chez l’autre vous énerve.
Les tensions au sein du couple ou de la famille s’aggravent,
Des cris, des insultes, des bousculades, c’est déjà la violence !
Pour ne pas commettre l’irréparable, pour ne pas s’enfermer dans la violence dans ces moments particulièrement difficiles, appelez-le 08 019 019 11.

Publié le 6 avril 2020