Exposition


Exposition photo FUKUSHIMA NO GO ZONE

Après le tsunami et la catastrophe nucléaire qui s’ensuivit, Carlos Ayesta et Guillaume Bression se sont rendus à plusieurs reprises dans la zone abandonnée entourant le site de Fukushima. Exposition présentée en Résonance avec la Biennale de Lyon 2017.

Le 11 mars 2011, un tremblement de terre de magnitude 9 ébranle le Nord-Est du Japon et provoque un spectaculaire tsunami dont les vagues atteignent plus de 30 mètres par endroits. Le monde entier découvre ces images terrifiantes qui tournent en boucle à la télévision avant d'être chassées par d'autres actualités. A commencer par une autre conséquence de la catastrophe : l'accident nucléaire de Fukushima.

Carlos et Guillaume se sont rendus rapidement sur place. Pour se rendre compte. Pour observer. Ils sont restés sidérés par ce qu'ils voyaient. Ils ont photographié non pour témoigner mais par nécessité, parce qu'ils étaient là et ne pouvaient en croire leurs yeux. C'est la démesure de la situation qui a transformé leur étonnement en projet.
Christian Caujolle

Carlos Ayesta et Guillaume Bression viennent d'obtenir le Prix Découverte aux Rencontres d'Arles pour ce travail.
Cette exposition est présentée en Résonance avec la Biennale de Lyon 2017.



L'exposition est déclinée en plusieurs séries :
- Bad dreams à
l'Enssib
- Retracing our steps & Nature à la
Galerie Domus

Parcours d'inauguration jeudi 12 octobre 2017 en présence de Guillaume Bression :
- 18h à l'Enssib
- 18h30 à la Galerie Domus

Café photo (gourmand !) vendredi 13 octobre à 12h45 à la Galerie Domus, en présence de Guillaume Bression
.

Exposition du mardi 10 octobre au jeudi 23 novembre 2017.


Liste des horaires :